THÉÂTRE DU RICOCHET
 Indiscrétions publiques Théâtre du Ricochet

La compagnie

Le Théâtre du Ricochet est né en 2014 dans le but de produire les Indiscrétions publiques.
Il a pour mission la diffusion et l’échange d’idées sur les enjeux politiques et sociaux par le biais du théâtre.
 
En plus d'ouvrir la discussion sur des débats de société contemporains, la compagnie participe à rendre le théâtre accessible au grand public, de tous les groupes d'âges et classes sociales. L’utilisation de l’espace public est privilégiée par la compagnie afin de démocratiser l’art et de contribuer à son rayonnement dans la société. Il souhaite conscientiser les spectateurs et se répercuter dans leur mode de vie, leur vision sur le monde et dans leurs discussions avec autrui.
 
La compagnie cherche principalement à soutenir la relève théâtrale et à promouvoir les artistes québécois. 

143812177_10160535678068998_2081949881553137568_n.jpg

Lou Arteau
Directrice de production

Depuis plus de 35 ans, Lou Arteau s’impose dans le paysage culturel québécois à la fois comme metteur en scène, directrice artistique, productrice déléguée, directrice de production et de tournée, ainsi qu’à la coordination artistique d’événements majeurs.  L’Orchestre Symphonique de Montréal lui propose plusieurs concerts populaires dont Starmania Symphonique à la Place des Arts où elle accompagne la production jusqu’à Séoul en Corée ; Evenko lui fait confiance pendant de nombreuses années pour son spectacle des Fêtes de Noël au Centre Bell ; Elle travaille principalement pour des spectacles musicaux joués au Casino de Montréal, à la Place des Arts, au Centre National des Arts, au Théâtre du Nouveau Monde et dans la plupart des grandes salles de spectacles du Québec, Les Parapluies de Cherbourg, L’Homme de la Mancha, Ste-Carmen de la Main et Demain matin Montréal m’attend. Elle contribue grandement au succès Belles-Sœurs qui la mène en tournée partout au Québec et ce jusqu’au Théâtre du Rond-Point à Paris. En 2015, Lou Arteau met en scène Les mages, un spectacle symphonique porté par Guy Nadon et Bruno Pelletier, entourées de 65 musiciens et 120 choristes de l’École Joseph-François-Perrault, présenté à la Basilique Notre-Dame de Montréal. Elle a amené à deux reprises l’Orchestre Symphonique et l’Orchestre à Vent jouer à la célèbre salle Carnegie Hall à New York. Suite à ses événements, elle se fait offrir le poste de présidente de la Fondation Joseph-François-Perrault. Depuis, elle se consacre à la direction de toutes les tournées en Europe et assume également la coordination artistique des galas bénéfices. Après la tournée de William et Lunou, elle fera partie de l’équipe de création pour le théâtre musicale La Corriveau - La soif des Corbeaux, création du Théâtre de l’Oeil Ouvert.


crédit photo : Charlotte Marquis ©

KEVIN-MILLET-2314_HD_V2.jpg

Frédéric Jeanrie
Directeur artistique et metteur en scène

Diplômé de la Scuola Internazionale dell’Attore Comico di Antonio Fava et du Master de l’Accademia Teatrale Veneta en Italie où il étudie les techniques de la commedia dell’arte et les mécanismes du jeu comique, il obtient également un certificat à Moveo – Centro de teatro fisico y mimo corporal dramàtico en Espagne et à l’École internationale de théâtre Jacques Lecoq en France. Au Québec, il assiste aux classes de maître d’Hugo Bélanger de Tout à Trac, de Beppe Bettani au Théâtre de l’Opsis, il se forme en théâtre québécois et de Tchekhov à l’École de théâtre de Saint-Hyacinthe puis complète une maîtrise à l’École supérieure de théâtre sur l’acteur comique baroque italien. En plus de jouer au cinéma et à la télé, de composer la musique originale de spectacles, de signer plusieurs mises en scène et d’être interprète pour des chorégraphes contemporains, il joue pour diverses compagnies théâtrales dont Le Théâtre de la Pacotille, Créations Les Indigestes, Théâtre au Parc, Les Ironistes, Picouille Théâtre, Théâtre Parallèle, Paradis Perdu Théâtre, Théâtre Inattendu, Tenon Mortaise, Les Sages Fous et Théâtre de l’Utopie.
 
crédit photo : Kevin Millet ©

Lors de sa fondation, Le Théâtre du Ricochet a bénéficié du mentorat de l'ATSA, un organisme à but non lucratif fondé à Montréal en 1997 par les artistes feu Pierre Allard et Annie Roy. Sur un ton ludique et percutant, ATSA crée, produit et diffuse, ici et à l'international, des œuvres événementielles, transdisciplinaires et relationnelles, motivées par le désir d’interpeller la population envers des causes sociales, environnementales et patrimoniales cruciales et préoccupantes.